Notre DIEU fait des miracles

Notre Dieu fait des miracles

Il y a quelques années En Arménie, Samuel et Danielle ont amené leur jeune fils, Armand, à l’école. Samuel s’accroupit devant son fils et, le regardant dans les yeux, lui dit ceci : « Passe une bonne journée à l’école, mon fils, et n’oublie pas, quoi qu’il arrive, que je

serai toujours là pour toi ». Ils s’étreignirent et se séparèrent.

Des heures plus tard, un puissant tremblement de terre secoua la région, laissant derrière lui ruine et désolation.

Dans ce chaos, Samuel et Danielle essayèrent de prendre des nouvelles de leur fils mais ils ne pouvaient pas obtenir d’informations. La radio annonça qu’il y avait des milliers de victimes. Samuel attrapa alors son manteau et se dirigea vers la cour de l’école. Arrivé sur les lieux, ce qu’il vit lui fit couler des larmes. L’école d’Armand était une pile de débris. D’autres parents pleuraient.

Samuel chercha et localisa l’endroit où était la classe d’Armand et se mit à dégager les débris avec rage.

Un des parents qui l’observait lui cria : – « Mais, que faites-vous? »  – « Je creuse pour mon fils », répondit Samuel. L’homme lui répliqua alors :

– « Vous allez simplement aggraver les choses ! Le bâtiment est instable », puis il essaya de tirer Samuel loin des décombres. En vain.

Samuel continua à travailler. Au fil du temps, les autres parents rentrèrent chez eux. Puis, un travailleur tenta encore en vain de retirer Samuel des décombres.

 Samuel le regarda et dit : – « Ne veux-tu pas me donner un coup de main ? » Le travailleur partit et Samuel resta seul à creuser.

Il creusa toute la nuit jusqu’au lendemain. Quelques-uns des autres parents revinrent déposer des fleurs et des photos de leurs enfants sur les ruines.

Pendant tout ce temps, Samuel continua à travailler avec acharnement. Soudain, il entendit un faible cri.

– « À l’aide ! » Samuel prêta plus attention pour savoir d’où venait le cri, mais il n’entendit plus rien pendant un court moment. Puis il entendit une voix étouffée.   -« Papa ? »

Il se remit à creuser de plus belle et avec furie. Enfin, il aperçut son fils.  – « Allez, fiston ! » dit-il d’un ton soulagé.

– « Non », déclara Armand. « Laisse les autres enfants sortir en premier parce que moi je sais que tu me sortiras d’ici. »

Un à un, les enfants émergèrent, et quand, enfin, son fils sortit en dernier, Samuel le prit dans ses bras, et Armand lui dit :

« J’ai dit à mes camarades de ne pas s’inquiéter, parce que tu m’as promis que tu serais toujours là pour moi ! »

Quatorze enfants furent sauvés ce jour-là parce qu’un père est resté fidèle à sa promesse.

Combien plus fidèle est notre Dieu Tout-Puissant ! Que nous soyons piégés par des débris ou que nous nous sentions submergés par les difficultés et les luttes de la vie, n’oublions pas que nous ne sommes jamais séparés de l’Amour et de la fidélité de Dieu. Il est présent et se manifeste toujours quand Il juge que l’heure est venue.

*Continuez à avoir Foi en Dieu jusqu’au bout. *

Evangéliste William THERON

(Thanks to the Pasteur April William for the photo of his son)

PARTAGER AVEC VOS AMIS’ : ILS EN ONT SÛREMENT BESOIN***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s